Comment les destinations jouent la carte du romantisme pour la Saint-Valentin ?

Et oui, bientôt la Saint-Valentin ! On vous entend déjà : « Quoi ? Déjà ? » ou pour les moins tête-en-l’air : « Pas vous, Wipolo ! On nous rabat les oreilles avec cette fête depuis deux semaines ! » Oui, mais non ! C’est pour la bonne cause. Vous le savez bien maintenant, c’est pour analyse.
Si cette fête entraîne pour la plupart d’entre vous bien moins d’enthousiasme que Noël par exemple, elle reste une célébration phare du calendrier et après tout, elle constitue l’occasion parfaite pour partir explorer de nouvelles villes ou de nouvelles régions le temps d’une échappée.

Il faut rappeler que c’est tout de même grâce à cette fête que les acteurs du tourisme, autres que ceux situés en stations de ski, trouvent une occasion pour communiquer et relancer les visites, dans cette période de grand calme entre les grandes saisons d’affluence de Noël et de Pâques.

 

Mais alors, par quoi passe la communication pour relancer le tourisme pendant la Saint-Valentin ?

via GIPHY
La presse print et web, évidemment. Vous êtes forcément tombés ces derniers jours sur un article ou même un dossier spécial que les plus petites comme les plus grandes rédactions françaises rédigent chaque année.
La Saint-Valentin est un des « grands marronniers » de l’année, comme on dit dans le jargon. Alors rien de mieux qu’une pluie d’articles pour relancer le tourisme et la consommation que le 14 février : les week-ends de dernière minute se réservent, les restaurants affichent complets des semaines à l’avance, et les salles de spectacles et de cinéma sont prises d’assaut.

Les spots publicitaires télévisés, bien que généralement peu orientées tourisme pour la Saint-Valentin mais bien plutôt cadeaux de types bijoux ou bouquets de fleurs, permettent toutefois de rappeler aux petits étourdis cette fête qui approche.

Mais le plus étonnant, c’est la quantité de sites Internet d’offices de tourisme français qui utilisent cette occasion romantique pour inciter les touristes à venir célébrer l’amour dans leur ville. Bordeaux, Avignon, Paris, Nancy, Reims, Toulouse, … Autant de villes qui proposent et mettent en avant de nombreuses activités dans leur région afin d’attirer une cible nouvelle, et généralement prête à dépenser un peu plus pour l’occasion qu’habituellement.

 

La clientèle des séjours romantiques, un cercle vertueux pour les acteurs du tourisme

via GIPHY
Mais à qui profite cet afflux de nouveaux visiteurs finalement ?

La Saint-Valentin est l’occasion parfaite pour relancer tous les acteurs du tourisme :

les sociétés de transport vendent plus de billets à cette occasion, notamment vers des capitales européennes pour des départs depuis la France, et n’hésitent pas à envoyer des emails et des notifications pour rappeler l’arrivée de cette fête ou pour lancer des promotions sur les billets achetés pour deux.

les villes voient l’affluence de touristes augmenter dans cette période creuse, comme on l’évoquait précédemment.

les hôtels ont également un bien meilleur taux de remplissage de leurs chambres la nuit du 14 février en comparaison avec le reste du mois. En effet, parfois même dans leur propre ville, les amoureux se plaisent à réserver une chambre romantique et luxueuse pour la nuit de la Saint-Valentin.

les salles de spectacle proposant notamment des dîners-spectacles de type cabaret parfois spécialement créés pour ce thème.

les agences de voyage profitent elles aussi grandement de cette occasion pour créer des packs spécialement destinés aux séjour romantiques, rassemblant le transport, l’hébergement et les activités.

– et bien sûr les restaurants, qui sont probablement les acteurs les plus « bankable » pour cette occasion, puisqu’ils restent l’activité classique et préférée des Français pour cette occasion. Des menus sont spécialement créés pour cette occasion,  et même les couples les plus timides pourront se laisser tenter par un petit dîner aux chandelles.

– enfin, dernier acteur bien plus récent qui profite largement de cette fête des amoureux : les entreprises de livraison de repas. En effet, plusieurs études ont été menées sur le sujet et prouvent que les millennials ont plus de mal à s’afficher dans des activités de couple que leurs aînés. C’est pourquoi, ils sont de plus en plus nombreux à préférer chaque année commander leur repas et le savourer chez eux, en toute intimité.

 

Mais notons que ce ne sont pas forcément les couples qui sont à l’origine de tous les profits pour la Saint-Valentin. Les célibataires eux aussi consomment en cette soirée du 14 février : restaurants, bars, boîtes, ils sont de plus en plus nombreux à proposer des « contre-soirées » pour les célibataires dont la solitude pour la Saint-Valentin est la plus grande hantise. Sans oublier les applications de rencontre qui fonctionnent également très bien à cette période !

 

Wipolo vous sauve cette année !

via GIPHY

On s’est demandé ce qu’on pourrait faire de plus original pour la Saint-Valentin pour « décoincer » cette fête un peu « kitsch ». Voici ce qu’on a trouvé :

– Se faire une frayeur à la soirée Dark Night du Manoir Hanté de Paris

– Une après-midi renversante au Parc Walt Disney Studios

– Se préparer un « drunch » : cousin du brunch, il commence par du sucré et finit par du salé. Un genre de goûter qui se termine en apéro, en fait.

– Un escape game avec les autres copains en couple ou entre célibataires

– Un petit-déjeuner au Pullman Paris Bercy, élu cette année « Meilleur petit-déjeuner de France » par les voyageurs de Trivago, pour changer du classique dîner.

 

Le romantisme, un style de tourisme qui réussit à la France

Même si la Saint-Valentin n’arrive qu’une fois par an, la France a la chance d’avoir un rayonnement à l’international en tant que pays du romantisme et de l’amour par excellence.

Ainsi, toute l’année, des visiteurs étrangers viennent s’unir à Paris et réaliser leurs photos de mariage devant la Tour Eiffel, ou encore profiter des champs de lavande en Provence, des Châteaux de la Loire ou du Pont des Amours d’Annecy pour goûter au bonheur du romantisme à la française.

Un atout sur lequel nous devrions d’autant plus miser pour continuer de faire de notre pays, la destination préférée des touristes étrangers !

 

On espère que cette analyse vous a plu !

A la semaine prochaine pour un nouvel article,

 

L’équipe Wipolo.

Les commentaires sont fermés.