L’économie de l’abonnement : une nouvelle façon de voyager

Parce que Wipolo est incroyablement curieux en plus d’être un super compagnon de voyage, voici notre petite analyse de la semaine. Enjoy !

Aujourd’hui, l’obsession de la propriété devient progressivement dépassée.

On assiste à un nouveau mode de consommation permettant une grande liberté, fondé sur l’utilisation de ce besoin seulement à un instant donné : ce qu’on veut, quand on veut. On ne possède plus les produits, on en consomme simplement l’usage. C’est l’avènement de la culture de la « non-propriété ».

De nombreuses options attractives apparaissent pour répondre à ce besoin de shopping répétitif.
Le digital et l’intelligence artificielle, parties intégrantes de nos quotidiens, s’imposent donc comme les canaux de distribution évidents de cette nouvelle industrie. On repense ainsi l’expérience client pour en faire une « expérience abonnés ».

Travel-plane

Quelques principes doivent être respectés pour proposer une expérience abonnés en harmonie avec leurs attentes :

La personnalisation est la clé pour un abonnement attractif : parce que ce modèle économique est conçu pour correspondre au mieux à des besoins à la fois ponctuels et répétitifs des consommateurs actuels, il est indispensable pour eux de pouvoir choisir un abonnement qui leur ressemble et qui évolue avec eux.

Laisser les abonnés être maîtres de leur compte et de leurs données : lorsqu’un service payant est proposé par reconduction tacite chaque mois par exemple, la confiance devient rapidement le socle sur lequel se construit la relation entre l’abonné et la marque. Gagner cette confiance et cette loyauté tant recherchées se joue dès le premier contact : inscription, service de livraison, service client, mode de facturation et mode de paiement sont autant d’éléments clés dans la conquête de l’abonné. Il faut également leur permettre une certaine souplesse dans la gestion de leur compte et dans le renouvellement des contrats. La gestion des paramètres de confidentialité, par exemple, est grandement appréciée. Cela signifie bien souvent ne pas avoir le contrôle sur tout, renoncer à une maîtrise parfaite de toutes les données. Mais cela s’avère indispensable pour convaincre les abonnés de vous choisir. Et point important dans l’économie de l’abonnement : la marque choisie par l’abonné est par définition sa marque « préférée », un grand atout qui favorise la fidélisation. L’interaction avec les autres utilisateurs (souvent amis ou célébrités suivis sur les réseaux sociaux) finit généralement de convaincre l’abonné, grâce à un contenu sur-mesure dans lequel il se retrouve parfaitement.

Laisser les abonnés choisir le niveau de service désiré : parce que l’abonnement doit correspondre à son abonné, le système d’options est grandement apprécié. Il favorise cette notion de personnalisation que nous avons évoquée précédemment. L’utilisateur paie donc simplement ce dont il a besoin, pour la durée dont il en a besoin. Une flexibilité qui le séduit et évince toute concurrence.

 

Ce modèle économique de plus en plus répandu permet bien souvent de réactiver certains marchés en perte de vitesse, comme on a pu le voir avec l’effondrement de l’industrie de la musique à la fin des années 1990, et qui est devenue de nouveau rentable grâce à l’apparition de systèmes d’abonnement tels que Spotify ou Deezer.

Mais alors comment l’économie de l’abonnement peut-elle s’appliquer au secteur du voyage ?

Dans les transports typiquement, on retrouve aujourd’hui de nouvelles offres pour se déplacer. On annonce déjà le début de la fin pour l’achat de véhicules automobiles depuis quelques années. C’est dans cette optique que naissent de nouvelles possibilités de consommation des transports. Renforcées par la sensibilisation de masse au développement durable et par l’aspiration de la génération des « millenials », ces « technology natives », au réseautage et à l’économie du partage, elles répondent à ce besoin d’accessibilité, de praticité et de fluidité qu’ont désormais les voyageurs. C’est sur ces principes que se sont bâtis les Uber et Blablacar. Mais ils restent encore des moyens de transport relativement occasionnels.
On voit désormais à l’émergence de concepts tels que la possibilité de voyager en avion ou en train sans limite, moyennant un forfait mensuel. Une solution rapidement rentable pour les globe-trotters dans l’âme. C’est ce que proposent SurfAir avec leur abonnement mensuel illimité ou encore voyages-sncf.com avec leur carte week-end.
Mais profiter d’un accès illimité à ces transports ne suffit pas : l’abonné doit se sentir intégré à un club privilégié et ainsi profiter de privilèges exclusifs. Il pourra donc, additionnellement au service initial, profiter de surclassements par exemple.

Ces avantages sont positifs pour les deux partis : les passagers deviennent familiers avec ce modèle de voyage, ils sont intégrés à un cercle à la fois privilégié et convivial, et les compagnies renforcent leur pouvoir de fidélisation.

Mais d’autres formes d’abonnement, qu’on trouve plus originales chez Wipolo parce qu’elles étaient plutôt inattendues, voient le jour : il s’agit des box de voyage !
Sur le même principe que ces petites boîtes remplies chaque mois par, au choix, des produits de beauté, une bouteille de vin, une sélection de fromages, etc, les amoureux d’évasion peuvent désormais retrouver chaque mois dans leur boîte aux lettres un petit paquet aux airs d’ailleurs. Gastronomie, Do It Yourself, design, papeterie, art … le tout en lien avec la destination du mois : une véritable rencontre sensorielle du pays. On est fans de l’idée ! Deux box à shopper : La BoxTrotteur et la Box de Nos Curieux Voyageurs.
De grandes innovations vont probablement voir le jour dans le secteur du tourisme ces prochaines années pour répondre à ces nouveaux besoins émergents. Chez Wipolo, on a hâte de voir ce qui apparaîtra de ces mutations 🙂

A très vite pour de nouvelles actus sur notre secteur préféré, chers Wipolovers !

La Team Wipolo

Les commentaires sont fermés.